Anneaux à oves de l’âge du Fer

Découvertes à Droupt-Saint-Basle en 1878, ces parures annulaires appartiennent au premier âge du Fer, dit période de Hallstatt.

Dans les collections du musée en 1878

Ces larges anneaux à oves en bronze ornaient les jambes des femmes du plus haut rang, de la fin du 7e au milieu du 6e siècle avant notre ère, et témoignent de la mode des formes massives aux reliefs accentués. Ces volumineux ornements, ici d’un type particulier dit de Dombrot-le-Sec, répandus du Châtillonnais au nord de la Haute-Marne jusqu’aux Vosges, constituaient surtout de véritables marqueurs sociaux, emportés jusque dans la tombe par leurs nobles propriétaires.

Inscrivez-vous à notre newsletter dès maintenant !