Dans la pièce voisine de la grande salle, sont présentés des objets provenant de l’Hôtel-Dieu : seringues à clystères, livres de médecine… échantillons de produits jadis contenus dans les boites médicinales : momie, yeux d’écrevisse, chardon bénit…

De l’Hôtel-Dieu-le-Comte, édifice religieux par définition, sont conservés des objets de dévotion : reliquaires, crucifix et croix de procession, richement sculptés et ornés. A noter : le grand reliquaire en forme d’église gothique, datée de 1520, orné des effigies des saints médecins Cosme et Damien, ceux de sainte Marguerite et de saint Barthélémy.

Le laboratoire présente la collection rassemblée par Jean-Marie Denis, pharmacien, léguée à la ville de Troyes. Acquis par ce collectionneur passionné, pots d’Italie, Espagne, Delft, Anvers, de Lyon, Valence, Nevers, Paris, retracent l’histoire du pot à pharmacie.

Le pharmacien collectionneur a donné également divers objets scientifiques (seringues, appareils de mesures…) ou destinés aux malades (« canards », biberons, boites de remèdes et médicaments).

Inscrivez-vous à notre newsletter dès maintenant !