Vous êtes ici :

Roulez Rovers !

Une vingtaine d’années après l’atterissage du premier engin soviétique sur Mars en 1971, d’incroyables véhicules robotisés capables d’évoluer dans des conditions extrêmes sont conçus. Véritables laboratoires mobiles, les rovers ont pour mission d’analyser l’environnement martien.

Le 4 juillet 1997, le premier robot d’exploration de la NASA, Sojourner, roule sur Mars. Il précède toute une série de rovers. Le 6 août 2012, le rover américain Curiosity se pose avec succès sur la planète rouge après 8 mois de voyage spatial. L’évènement est retransmis mondialement. Depuis, de nouvelles informations nous parviennent chaque jour et nous aident à mieux découvrir cette planète mythique.

Sojourner & Pathfinder
Lancé en décembre 1996 par la sonde américaine Pathfinder, le petit rover Sojourner de 10,6 kg seulement, est le premier robot à rouler sur Mars ! Sa mission : analyser des échantillons de roches et le sol. Pathfinder, véritable station météorologique posée sur Mars, est aussi la plateforme de débarquement de Sojourner. Durant les 3 mois de mission, Sojouner parcourt 100 mètres. Les pilotes programment ses déplacements par à-coups grâce aux vues en relief (les instructions arrivant de la Terre avec un délai radio d’environ 15 minutes). Contre toute attente, son analyseur à rayons X ne détecte pas de sédiments, mais des roches volcaniques charriées par une débâcle passagère (fonte subite et massive de glace souterraine) il y a 1 milliard d’années.

Spirit et Opportunity
Lancés en 2003 dans le cadre du projet « Mars Exploration Rover - M.E.R », les deux rovers jumeaux Spirit et Opportunity se sont posés en 2004 sur Mars. Le contact avec Spirit est perdu en mars 2010.Opportunity poursuit encore ses recherches en 2015. Leur durée de vie, initialement prévue à 90 sols (un sol est un jour martien, d’environ 24h40min) soit 3 mois terrestres, est grandement dépassée. Ces robots d’exploration ont pour mission d’analyser l’action de l’eau sur les roches et le sol martien. Opportunity est le premier à trouver des traces de l’existence passée d’eau liquide sur Mars.

Curiosity
Au terme d’un voyage de 570 millions de kilomètres (presque quatre fois la distance Terre-Soleil !) qui dure plus de 8 mois, le rover américain Curiosity se pose sur la planète Mars le 6 août 2012. Avec ses 900 kg dont 80 kg d’équipements scientifiques, Curiosity est encore en 2015 le plus gros rover envoyé sur Mars. L’objectif de sa mission est de recenser la présence d’éléments chimiques nécessaires à la vie, identifier d’éventuelles traces d’activité biologique présente ou passée et analyser l’action passée de l’eau sur les roches et le sol de Mars.

Le robot Curiosity ne cherche pas des traces de vie aujourd’hui sur Mars (fossile, bactérie, microbe, algue, lichen ou Martien vert...). Il cherche la présence d’éléments chimiques sur Mars il y a 4 milliards d’années (molécules organiques composées d’atome de carbone, d’hydrogène, d’oxygène, d’azote, de soufre, de phosphore…) qui auraient été indispensables à l’apparition de la vie. Curiosity cherche à prouver l’habitabilité de la planète Mars au début de son histoire... au moment où sur Terre la vie apparaissait.

La sonde européenne Mars Express

Lancée en 2003, Mars Express est une sonde de l’Agence Spatiale Européenne (ESA) placée en orbite autour de Mars. Il s’agit de la première mission de l’ESA à destination d’une autre planète du Système solaire que la Terre. Les images récoltées permettent encore aujourd’hui de mieux comprendre l’histoire géologique de la planète rouge. Mars Express a identifié les principales réserves d’eau martienne dans des lieux que les rovers ne peuvent atteindre. Si la maquette (présentée à l’échelle 1/4) était grandeur nature, environ 14 mètres sépareraient les deux extrémités des panneaux solaires !

Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Les contrastes sont augmentés par une inversion des couleurs. Supprimer l'ensemble de la personnalisationAjouter aux favoris

Voir l'image en grand