Vous êtes ici :

Pourquoi explorer Mars aujourd'hui ?

Les explorations spatiales de Mars débutant dans les années 60 ont pour but de mieux comprendre la formation du système solaire, de rechercher des traces de vie sur cette planète, voire d'envisager la possibilité d’y vivre dans de très nombreuses décennies.

Aujourd’hui, Mars garde en mémoire les différentes périodes qu’elle a traversées depuis sa formation, il y a 4,5 milliards d’années, comme par exemple les cratères du bombardement tardif par des corps à travers tout le Système solaire, il y a 4 milliards d’années. L’activité de la Terre ne permet pas d’observer un passé si éloigné ! En effet, les processus géologiques sur Terre tels que la tectonique des plaques et le volcanisme effacent les traces des époques antérieures. Mars, inactive très tôt après sa formation, est en quelque sorte un livre de mémoire du Système solaire : toutes les époques sont préservées.

En étudiant Mars, les scientifiques étudient aussi l’histoire de la Terre.

À l’époque de leur formation, la Terre et Mars, planètes telluriques (rocheuses et métalliques), évoluent de manière identique. Notamment au niveau des processus mis en cause dans leur développement primaire qui sont l’agglomération de petits corps célestes pour les former, la radioactivité au coeur des noyaux qui permet une activité magmatique et un bouclier magnétique protégeant du soleil et le rayonnement de leurs surfaces pour évacuer la chaleur emmagasinée en profondeur.
Cependant, la Terre et Mars sont différentes dans la manière dont ces processus se sont déroulés au cours du temps. Les deux planètes ont d’abord une évolution semblable, puis leurs histoires divergent. À présent, le but principal des missions spatiales envoyées sur Mars est de déterminer si les conditions nécessaires au développement de la vie ont pu y exister à une époque. De nombreuses questions sont posées quant à l’époque et aux régions les plus favorables pour trouver ces éléments : Mars a-t-elle été habitable, habitée ? Quels sont les terrains les plus propices à l’habitabilité ? Est-ce qu’entre sa formation et le bombardement tardif il y a eu une période de vie ? L’eau liquide, indispensable à la vie sur Terre, était-elle pérenne à un moment sur Mars ?

L’étude des roches donne accès à l’histoire, à la dynamique de la planète, en racontant son passé.

Les minéraux et argiles peuvent être des traceurs de la présence d’eau liquide à un temps précis. Des terrains très anciens contiennent ces traceurs.

Diminuer la taille de la police (xx-small).Augmenter la taille de la police (small).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. Supprimer l'ensemble de la personnalisationAjouter aux favoris

Voir l'image en grand