Aller au contenu| Aller au menu| Plier / Déplier Vous êtes
Vous êtes ici :

Muséum d'Histoire Naturelle

LES SCIENCES NATURELLES

Un muséum unique en Champagne-Ardenne

Focus sur la faune locale : mammifères (loutre, lynx, chat sauvage) et oiseaux observables autour des lacs naturels de la forêt d'Orient (grue cendrée, cigogne noire).

Géologie : roches, minéraux, faune et flore fossile du sous-sol aubois (collections non présentées actuellement). Rare collection de météorites du monde.

Natural science museum

A unique museum in the Champagne-Ardenne region

The focus is on local fauna: mammals (otter, lynx, wild cat) and birds that can be seen around the natural lakes of the Orient forest (common crane, black stork).

Geology: rocks, minerals, fossilised fauna and flora from the Aubois subsoil.

A rare collection of meteorites from around the world.

Unique en Champagne-Ardenne, le Muséum privilégie la présentation du milieu local. Il dévoile le sous-sol aubois en révélant ses roches, ses minéraux, sa faune et sa flore fossile.

Les collections couvrent toutes les disciplines concernant les sciences naturelles. De la géologie à la botanique, en passant par la zoologie, plusieurs centaines de milliers de spécimens du monde entier sont conservés.

Des raretés jalonnent les collections : 

Voir l'image en grand Huppes de Bourbon

 

  • Des espèces disparues, parmi lesquelles les huppes de Bourbon, dont le muséum conserve précieusement quatre exemplaires de cet oiseau qui faisait autrefois la fierté de l’île de la RéunionParmi la vaste collection de botanique – plantes, mousses, lichens, algues, champignons, fruits, bois… – se trouvent l’herbier de Charles Plumier, botaniste de Louis XIV, véritable œuvre d’art qui nous enchante par la reproduction délicate d’un ananas et la présentation des plantes ainsi que deux volumes de l’herbier du Dr Houillier, destinés à l'impératrice Joséphine.
  • Dans le domaine de la géologie, la collection de gemmes rassemblés par le géologue troyen Jean-Pierre Chenet ne révèle ses richesses que lors d’expositions temporaires alors que la collection de météorites du monde, la troisième de France, s’offre en partie au regard des visiteurs.
  • En paléontologie, les types de Leymerie – fossiles servant de référence mondiale – sont des pièces uniques, tout comme l’empreinte de poisson de Vesta Nova provenant du cabinet du comte Gazzola, acquise par Bonaparte, les fragments d’espèces éteintes comme l’iguanodon et le ptérosaure dont le muséum conserve un humérus qui appartenait à un spécimen géant de plus de sept mètres d’envergure, ce qui en fait le plus grand de France découvert à ce jour.

En raison de la fragilité et de l’importance numérique de ses collections, le Muséum, lieu de références pour la recherche, offre régulièrement au regard des visiteurs ses fonds cachés (insectes, coquillages, roches, fossiles, dinosaures…) lors d’expositions temporaires. Ses réserves sont accessibles aux chercheurs.

Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris

MÉTÉO DE TROYES

Mardi 21 février

Pluie modérée Pluie modérée

Température MIN 7°
MAX 12°

Suivez-nous

L'Agenda des musées

Ville de Troyes

Hotel de Ville place Alexandre Israël
Boîte postale BP 767
10026 Troyes CEDEX

Tél. 03 25 42 33 33
Fax. 03 25 73 47 43