Vous êtes ici :

Du personnage de Marinette aux publicités à la télévision

 

" Depuis les premières « réclames » ... jusqu'aux catalogues,
en passant par les boîtes de vêtements,
ainsi que les collaborations
avec créateurs et illustrateurs,
la marque n'a cessé de s'exprimer en dessins. "

Dès l’invention de la « petite culotte », la société Valton investit massivement dans la publicité.

En 1924, l’illustratrice anglaise Béatrice Mallet (1896 – 1951) crée un personnage emblématique : Marinette.

Immédiatement reconnaissable à ses trois couettes aux nœuds caractéristiques, la  rieuse fillette, à la santé épanouie, apparaît dans de multiples affiches où ses rondeurs mettent en valeur le produit phare de la marque.
En 1924, elle investie d’abord Le Petit Echo de la Mode et Le Pélerin, avant de gagner les pages de Fémina, les Annales, L’Illustration, Le Jardin des Modes, voire même d’être déclinée en poupée en 1935 pour le journal Benjamin.
A l’exposition internationale des Arts et des Techniques de 1937, Pierre Imans crée des mannequins à l’effigie de Marinette sur le stand Petit Bateau.
Les années 1960-1970 voient se succéder un nouveau type d’affiche publicitaire. Marinette fait alors place à de vrais enfants, plein d’énergie qui mettent à rude épreuve les produits de la marque avec espièglerie. Comme ces affiches, les sous-vêtements prennent de la couleur et se parent de motifs de ballons, de bateaux…
Les années 1990 et 2000 vont voir apparaitre des publicités à la télévision. Ces nouveaux codes du marketing se retrouvent dans tous les supports publicitaires de la marque sur fond sonore de « Maman les petits bateaux » et de Jacques Dutronc !

Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Ajouter aux favoris

Voir l'image en grand